Déjouez les incendies chez les aînés : les détecteurs de fumée

dejouez-les-incendies-avec-un-detecteur-de-fumee

Les aînés décident parfois de demeurer dans leur logement pour une longue période de temps. Ils ne vérifient pas toujours la présence de détecteurs de fumée. Leur sécurité est menacée par le risque d’incendie qui emporte bien des personnes âgées tous les ans au pays. Plusieurs d’entre elles ont des capacités mentales et physiques limitées qui leur nuisent dans la détection d’un incendie. Nous comprenons qu’il leur est difficile de réagir de façon appropriée.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Leur sécurité nous tient à cœur et cet enjeu se retrouve au centre de cet article. Une publication de la société canadienne d’hypothèques et de logement dans son rapport de « Statistiques des incendies dans les habitations au Canada » nous révélait un taux deux fois plus élevé de décès dans la tranche d’âge de 65 ans et plus suite à un incendie. En examinant les types d’habitation qui sont victimes de ces feux au Canada, les résidences unifamiliales et bifamiliales  sont davantage touchées par ce fléau.

  • Entre 70 % et 80 % des décès au niveau national surviennent lors d’incendies de bâtiments.
  • Entre 60 % et 70 % des blessures sont causées lors d’incendies.

C’est énorme. Prévenons de nouvelles victimes chez les personnes âgées en prenant quelques précautions nécessaires. Testez les détecteurs de fumée (supposant qu’elles en ont) et changez les piles régulièrement. Cet appareil est essentiel dans la prévention des incendies.

Certains changements se développent durant le vieillissement. Ces altérations donnent naissance certaines fois à des comportements dangereux. Sans même s’en rendre compte, bien de nos aînés vont même se mettre en péril sans s’en rendre compte. Ces transformations se font malgré eux. En voici quelques-unes :

  • Une mobilité réduite
  • Des pertes de mémoire
  • Les effets secondaires des médicaments
  • La démence
  • Une consommation d’alcool élevée va impacter davantage l’aîné

Un mythe entourant des coûts exorbitants consacrés aux modifications domiciliaires va freiner bien souvent les aînés à revenu fixe. Ces réparations et adaptations sont par contre NÉCESSAIRES pour l’autonomie d’une personne âgée. Le remplacement des électroménagers tels les lave-vaisselles, les réfrigérateurs et les fours désuets est important pour assurer leur sécurité. En vous asseyant avec une personne âgée avant d’entreprendre toute rénovation, inspectez les aires de passage pour qu’une évacuation d’urgence soit possible. Voilà votre première priorité. La seconde : les DÉTECTEURS DE FUMÉE !

 

Comment prévenir les incendies chez les personnes âgées avec un détecteur de fumée

Un détecteur de fumée va donner l’alerte en cas de feu, mais bien d’autres mesures doivent être prises. L’appui des proches et membres de la famille d’une personne âgée rend l’installation de mesures de sécurité plus facile et abordable. Si vous reconnaissez les besoins d’assistance chez un aîné qui vous est cher, aidez-le à prévenir les incendies avec des suggestions et certaines modifications à son logement (nous vous fournirons des conseils un peu plus bas).

 

Le détecteur de fumée et les habitudes à délaisser pour éviter les incendies

Le tabac

Le tabac et son utilisation hasardeuse est à l’origine de bien des décès de personnes âgées. Pour éviter les catastrophes, mettez en garde les gens de votre famille qui fument au lit ou qui s’endorment souvent sur leur canapé. Une technique éprouvée pour prévenir les incendies est de jeter les mégots dans un plat d’eau. La pire erreur demeure une cigarette ou un cigare allumés sans surveillance. Si un aîné fume dans votre entourage, demandez-lui d’utiliser un cendrier volumineux et de bonne profondeur.

 

Les bougies ou les chandelles

Bien des gens aiment l’ambiance que procure l’éclairage aux bougies malgré les risques d’incendie qu’elles présentent. Bon nombre de foyers ont été rasés jusqu’au sol à cause de bougies oubliées. La meilleure recommandation à faire à une personne âgée est de lui suggérer de ne pas en posséder du tout. En cas de panne de courant, dissimulez des lampes de poche à des endroits stratégiques dans les espaces vitaux (sur la table de chevet ou encore à côté du fauteuil dans le salon).

 

Mesures de sécurité contre les incendies et les détecteurs de fumée

Éléments chauffants

  • Avant la saison froide, engagez un inspecteur pour qu’il s’assure que votre cheminée et que votre chaudière soient en ordre.
  • Éloignez tous les matériaux combustibles du chauffe-eau, de la chaudière, de l’appareil de chauffage d’appoint ou de la cheminée.
  • Si votre système de chauffage n’arrive pas à suffire pour rendre confortable votre logement, n’utilisez jamais votre four en renfort.
  • Une distance de trois pieds (un mètre) entre votre système de chauffage et tout objet inflammable doit être respectée.
  • Installez un détecteur de fumée tout près de tous les endroits avec un élément chauffant.

 

Dans la cuisine

  • Dans les causes de blessures avec lésions chez les aînés, les incendies de cuisine sont les plus communes. Il ne faut jamais laisser quelque chose sur le feu sans surveillance. Éteignez la cuisinière si vous devez vous absenter.
  • L’installation et l’entretien (une fois par mois) d’un extincteur dans la cuisine sont importants.
  • Ne portez pas de vêtements amples quand vous cuisinez : un bout d’étoffe peut toujours déclencher un incendie.
  • Assurez-vous que la hotte au-dessus de la cuisinière est toujours propre.
  • Un détecteur de fumée dans la cuisine vous avertira d’une accumulation d’effluves toxiques.
  • Afin de prévenir les feux de casseroles, placez les couvercles à proximité pour éteindre les flammes.
  • Placez les gants, les linges à vaisselle et tout autre morceau en tissu à une bonne distance de la cuisinière.

 

Plan d’évacuation

  • Mettez les plans d’évacuation à jour selon vos capacités actuelles.
  • Faites un test d’évacuation en calculant le temps que cela vous prendrait pour vous mettre à l’abri.
  • Chaque pièce devrait avoir au moins deux sorties dans le cas d’un feu.
  • Prenez la résolution d’appeler le 911 à partir de chez un voisin si un incendie se déclare.
  • Assurez-vous de la présence d’un téléphone à côté du lit, de vos clefs, d’une lampe de poche, d’une paire de lunettes et des pantoufles.
  • Les corridors ne doivent pas être encombrés.

 

Les Incendies criminels au Québec : En hausse ?

Oui, nous constatons une nette augmentation du nombre d’incendies criminels (avec insouciance à l’égard de la vie) dans la Belle Province.

À titre de références, voici des données tirées de Statistique Canada (pour le Québec) pour la période entre 2013 et 2017, dans leur rapport « Statistiques des crimes fondés sur l’affaire, par infractions détaillées ».

ncendies-criminels-au-Québec

Nul établissement ne se trouve à l’abri des dangers d’incendie.

Tout le contraire d’agents de détérioration autres d’ordre criminel tels le vandalisme, les incendies occasionnent de sérieux ou d’irréparables dommages au bâtiment attaqué ainsi qu’à ce qui s’y trouve. Sans parler d’interruptions déterminantes d’activités à l’endroit touché et des services y étant fournis.

Certaines personnes y trouvent même la mort ou des blessures importantes.

 

Un détecteur de fumée est l’outil essentiel pour éviter les feux, tel qu’énoncé par Soumissions Protection.

Ainsi, il importe d’absolument de prioriser la lutte et la prévention envers les incendies.

En outre, il faut maximiser ses efforts afin de limiter le danger d’incendie et à abaisser le plus possible ses incidences.

Considérez que, malgré les coûts pouvant sembler exorbitants pour une bonne protection, demeurer inactif et payer le prix plus tard peut s’avérer bien plus dommageable !

Mettez sur pied un programme visant la protection contre les incendies qui englobe la formation de votre personnel, la prévention, les appareils et les systèmes de protection incendie, les consignes pour de l’intervention s’il y a incendie et la réhabilitation aux bâtiments.

Si vous installez un système pour réduire les risques d’incendie, pensez tout d’abord à la détection de la fumée.

De nos jours, avec les systèmes d’alarme qui relient tous les dispositifs de sécurité à une console intelligente, vous recevrez une alerte directement sur votre téléphone portable ou votre tablette s’il y a quelque chose chez vous.

 

L’installation de détecteurs de fumée est primordiale !

La disposition des détecteurs de fumée devrait se faire sur tous les étages ainsi qu’aux endroits à risques comme la chambre à coucher et près de la cheminée ou de la chaudière. Si vous dormez habituellement avec la porte close, installez un détecteur de fumée à l’intérieur de la chambre.

Pour vous assurer de leur efficacité, testez-les chaque mois. Le remplacement des piles se fait à l’année. Souvenez-vous que si le dispositif émet un « bip », c’est un signe précurseur de sa mort imminente. Changez immédiatement sa pile.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

 

Faire la comparaison entre toutes les offres de détecteurs de fumée

Votre bien-être passe par les mesures de sécurité que vous mettez en place. Ici, à « Soumissions Protection », nous vous offrons un vaste réseau de partenaires spécialisés en protection résidentielle qui prendront soin de vous. Demandez pour les options de détecteurs de fumée si c’est ce que vous recherchez.

Remplissez le formulaire sur cette page pour rejoindre des professionnels dans le domaine de la sécurité qui vous feront des propositions. Notre équipe triera ces propositions pour vous acheminer les 3 soumissions les plus intéressantes.

Nous nous occupons de magasiner pour vous ! Et cela, gratuitement.

No Replies to "Déjouez les incendies chez les aînés : les détecteurs de fumée"