Acheter des détecteurs de gaz: types, prix, conseils

Plusieurs types de gaz toxiques, dangereux, sournois et invisibles peuvent se tapir chez vous.

Pour n’en nommer que quelques-uns, nous parlerons :

  • des COV : composés organiques volatils,
  • du monoxyde de carbone (CO),
  • des oxydes d’azote (NOx),
  • du radon (Rn)

Sachez les éviter, les faire sortir ou sinon, les détecter.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En cliquant Obtenir mes 3 Soumissions, j’accepte les termes et conditions

 

Un détecteur de gaz dans votre maison ou commerce, pourquoi?

Installer un détecteur de gazPourquoi installer des détecteurs de produits organiques volatils (COV)?

Tous les COV sont toxiques, particulièrement pour les personnes exposées trop longtemps ou sensibles à leurs effets nocifs.

Quelle maison ne contient pas :

  • de solvants,
  • de désodorisants en aérosol,
  • de produits de nettoyage,
  • de matériaux de construction (vernis, peinture, colles…),
  • de mobilier en composite…?

À l’extérieur, les industries et les véhicules laissent aussi échapper des composés organiques volatils (COV) par leur tuyau d’échappement et leurs cheminées par exemple.

Symptômes d’intoxication aux composés organiques volatils (COV)

Dans les cas mineurs d’exposition aux COV, on peut parler :

  • d’irritation
    • des muqueuses,
    • du système pulmonaire,
    • de la peau,
  • de nausées et vomissements,
  • de céphalées.

Dans les cas plus lourds, on peut parler de :

  • anomalies de développement embryonnaire,
  • problèmes de la fertilité,
  • cancers.

En bref, les conséquences toxiques directes des COV iraient de la neurotoxicité à la carcinogenèse.

Un détecteur de COV pourrait vous éviter les effets nocifs d’un degré d’exposition trop élevé.

 

Pourquoi installer des détecteurs de monoxyde de carbone (CO)?

Le monoxyde de carbone est un gaz à forte toxicité. Il est dégagé par la combustion inachevée de substances organiques qui peuvent être produites par :

  • des moyens de transport à moteur :
    • automobile,
    • mobylette,
    • moto,
    • VTT,
    • etc.
  • des appareils utilisant des moteurs à combustion :
    • souffleuse,
    • tondeuse,
    • génératrice,
    • pompe,
    • etc.
  • des systèmes de chauffage utilisant du combustible fossile :
    • poêle à bois,
    • fournaise à l’huile,
    • foyer au gaz naturel ou au gaz propane,
    • etc.
  • des électroménagers fonctionnant au gaz propane ou au gaz naturel :
    • barbecue,
    • cuisinière,
    • chauffe-eau,
    • etc.

Tous ces appareils sont d’usage fréquent. Ils sont souvent utilisés ou entretenus à l’intérieur d’espace clos et mal ventilé.

Normalement, les résidus de combustion sortent par des cheminées ou des évents et ne causent aucun inconvénient. Par contre, des appareils de cuisson, de chauffage ou des moteurs défectueux ou mal entretenus peuvent poser problème. Aussi, si vous avez un système de chauffage secondaire, il est grandement conseillé d’installer un détecteur de gaz qui demeurera en fonction en cas de panne d’électricité (à pile).

Symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone prend la place de l’oxygène dans le sang petit à petit lorsque vous le respirez, puis atteint les tissus du corps et les organes qui ne peuvent plus remplir leurs fonctions correctement.

Les symptômes ressemblent à ceux d’une grippe sans la fièvre :

  • maux de tête,
  • nausées,
  • fatigue

Dans les cas où les personnes ont été exposées plus longtemps, la concentration du CO était plus élevée, et la personne était plus sensible ou en mauvais état de santé, les conséquences peuvent être :

  • des étourdissements,
  • une perte de conscience,
  • la mort.

Recommandations pour le monoxyde de carbone (CO)

Lorsque la situation s’applique, les appareils pouvant émettre du monoxyde de carbone devraient toujours être hors de la maison, ils doivent être installés et utilisés selon les instructions du fabricant et être en bon état de marche.

 

Pourquoi installer un détecteur d’oxyde d’azote (NOx)?

Les oxydes d’azote sont produits par :

  • les véhicules automobiles,
  • les systèmes de combustion au gaz (ainsi qu’au charbon et au pétrole) comme des :
  • fours,
  • radiateurs,
  • cuisinières…

Symptômes d’intoxication à l’oxyde d’azote (NO)

Les personnes les plus susceptibles d’être atteintes par les effets nocifs pernicieux de l’oxyde d’azote sont celles qui souffrent d’asthme.

Outre une baisse de détection des odeurs, elles peuvent présenter une détérioration fonction pulmonaire et même, lors d’exposition plus prolongée, un œdème pulmonaire.

 

Pourquoi installer un détecteur de radon (Rn)?

Le radon est un gaz peu fréquent. Il provient de l’élimination naturelle de l’uranium qui se retrouve partout dans la croûte terrestre, mais qui est présent en plus grande quantité dans certaines régions. S’il ne rencontre pas d’obstacle, il sera libéré simplement dans l’atmosphère. Par contre, il peut s’infiltrer dans votre résidence par les fissures du solage ou les couloirs de canalisation.

S’il s’accumule et atteint un taux de concentration trop élevé, le radon entrera dans les poumons par la respiration et se transformer en composés radioactifs (plomb…).

Une forte concentration de radon sur une longue période peut entraîner un cancer du poumon :

  • au Québec, 10 % de tous les types de cancers du poumon est dû au radon,
  • après le tabagisme, c’est la 2e cause de cancer du poumon,
  • le radon est responsable de 430 des 4100 cas de cancer du poumon diagnostiqués chaque année.

 

Quels sont les types de détecteurs de gaz et leurs prix?

Selon lez gaz

Les détecteurs de composés organiques volatils (COV)

Les détecteurs de COV qui ont une bonne qualité de précision sont très dispendieux :

  • 1 000 $ à 1 500 $ : détecteur courant et informatisé.
  • 3 000 $ à 4 000 $ : détecteur manuel offrant une performance accrue. Il permet de connaître le taux de COV en temps réel.
  • sondes de photoionisation (PID) : ce sont les plus fréquemment utilisées,
  • détecteurs conçus pour le formaldéhyde : environ 130 $, mais le tube nécessaire pour la détection est à usage unique. Il faut donc ajouter 10 $ par utilisation.

Enfin, des détecteurs de COV plus simples ont été conçus; ils sont donc moins coûteux (environ 340 $). Un témoin lumineux vous fera connaître le taux de toxicité de l’air ambiant et un signal sonore vous avertira en cas de dépassement des normes de concentration sécuritaires. La pile est rechargeable.

Un tel détecteur est recommandé si vous passez beaucoup de temps dans des environnements à risques tels que :

  • une imprimerie,
  • un atelier de peinture,
  • un garage,
  • une ébénisterie,
  • etc.

Les détecteurs de monoxyde de carbone (CO)

Les détecteurs de monoxyde de carbone sont essentiels dans la mesure où ce gaz est inodore, invisible, qu’il n’est pas irritant et qu’il n’a aucun goût. En fait, il est indétectable par des êtres humains.

Les modèles de base de détecteurs de CO sont très efficaces : une alarme sonore se déclenche lorsque la concentration de gaz est trop élevée.

Vous en trouverez en quincaillerie pour environ 30 $ à 40 $.

Les détecteurs de monoxyde de carbone plus luxueux afficheront quant à eux la concentration et enregistreront les taux de gaz les plus importants. Leur coût variera entre 50 $ et 60 $.

Les détecteurs de monoxyde de carbone doivent être conformes à la norme ULC-2034. Cette dernière est beaucoup plus stricte que la norme qui devait être respectée auparavant. Cette norme stipule que l’appareil doit émettre un signal sonore strident si une concentration de 150 ppm (150 particules par million) est détectée sur une période de 50 minutes.

Plusieurs détecteurs de monoxyde de carbone vendus en quincaillerie au Québec ont une garantie de cinq (5) ans. Le fabricant suggère aussi une date de remplacement (7 ans après l’installation).

Il est possible de vous procurer un détecteur de monoxyde de carbone dans les commerces à grande surface et dans toutes les bonnes quincailleries. Leur prix variera selon certaines options :

  • éclairage de secours,
  • alimentation :
  • à pile,
  • électrique ou
  • électrique avec pile de secours,
  • pile au lithium,
  • bouton de musellement,
  • etc.

Prix détecteur de gaz:Les détecteurs de gaz pour l’oxyde d’azote (NOx)

Il est peu fréquent que le taux de concentration sécuritaire préconisé soit dépassé en ce qui concerne l’oxyde d’azote, mais certains moments sont plus propices, par exemple: lorsque vous allumez votre four ou votre cuisinière au gaz par exemple.

Il est donc recommandé de faire fonctionner la hotte de cuisine avant d’allumer votre four ou votre cuisinière au gaz afin d’aspirer les émanations possibles.

Si vous travaillez dans un milieu plus à risque comme dans un garage, il est conseillé d’installer un détecteur d’oxyde d’azote (NOx). Le dioxyde d’azote (NO 2) est le gaz le plus dangereusement toxique de la famille des oxydes d’azote (NOx). Un détecteur manuel de NO2 coûte environ 400 $ à 600 $.

Les détecteurs de radon (Rn)

Inodore et incolore, le radon peut être présent chez vous sans que vous le sachiez. C’est la raison pour laquelle il est conseillé pour tous de faire un test de radon (environ 40 $).

La durée du test est d’un minimum de trois (3) mois, mais il est préférable de le faire sur un (1) an, car la concentration peut varier en fonction des saisons (l’hiver, le taux peut être plus élevé).

La radioactivité du radon est mesurée en becquerel (Bq) :

  • 200 Bq/m3 et moins : ce taux ne représente aucune inquiétude,
  • entre 200 et 600 Bq/m3 : il est recommandé de corriger la situation pour diminuer la concentration à l’intérieur de 24 mois,
  • supérieure à 600 Bq/m3 : il faudra corriger la situation en moins de 12 mois.

La solution pour éliminer l’infiltration de gaz radon? Il suffit d’installer une colonne de dépressurisation. Il vous en coûtera environ 200 $ en matériaux. Ces travaux seront moins dispendieux si vous installez la colonne lors de la construction de votre maison neuve. Par contre, dans le cas d’une maison existante, il faudra perforer et sceller à nouveau la dalle de fondation.

 

Où installer un détecteur de monoxyde de carbone ou autre?

La SCHL (Société canadienne d’hypothèques et de logement) recommande de se munir de détecteurs de monoxyde de carbone attestés par l’Association canadienne de Normalisation (CSA). Il est recommandé d’installer un détecteur de CO par étage (certification LEED).

Il suffit de le placer là où vous entendrez bien le signal sonore s’il retentit :

  • dans la pièce où est situé l’appareil susceptible d’être une source de contamination,
  • dans un endroit où le signal sonore prévenant d’un danger imminent sera entendu :
  • près des chambres à coucher,
  • dans les pièces les plus utilisées du logis.

La hauteur d’installation importe peu, car le monoxyde de carbone ne cherche pas à s’élever comme la fumée d’un incendie, ni à descendre au plancher. Il se diffuse plutôt dans l’environnement.

Le détecteur de monoxyde de carbone ne se déclenchera pas en cas d’incendie. Il faut compléter le système de sécurité avec un détecteur de fumée, lequel est d’ailleurs obligatoire.

 

Comment prévenir les fuites de gaz au Québec?

Détection du monoxyde de carboneSauf en ce qui concerne le radon, presque tous les gaz proviennent des produits chimiques et de la combustion de matières organiques.

Voici quelques méthodes de prévention de fuites de ces gaz :

  • évitez de fumer dans la maison,
  • ne laissez pas d’appareils de combustion ou de véhicules fonctionner à vitesse réduite à l’intérieur de la résidence, exemple :
    • un poêle à combustion lente qui étouffe,
    • une génératrice,
  • si votre garage est adjacent à la maison, assurez-vous que l’isolation soit optimum et laissez la porte qui sépare les deux (2) sections de la maison bien fermée,
  • entreposez les carburants dans des contenants adaptés et hors de la maison,
  • utilisez les produits chimiques selon les instructions du fabricant,
  • choisissez des types de peinture ou du bois qui émettent peu de particules,
  • aérez fréquemment votre logis, surtout si :
    • vous peinturez certaines surfaces,
    • vous appliquez du vernis,
    • vous utilisez des adhésifs ou des colles,
  • évitez les produits en aérosol,
  • entretenez adéquatement vos systèmes de combustion (incluant la cheminée) et de ventilation, exemple : chauffe-eau au gaz,
  • préférez des meubles neufs en bois massif ou en métal aux matériaux composites contenant de la colle.

Si votre santé vous oblige à prendre des mesures plus rigoureuses, il existe des filtres à air qui anéantira efficacement plusieurs types de particules présentes dans l’air comme :

  • bactéries,
  • fumées,
  • pollen,
  • poussière,
  • virus,
  • etc.

Si vous choisissez le type de filtre adéquat, vous pouvez éviter la présence de plusieurs composés organiques volatils (COV). Ce type de filtre se vend au coût approximatif de 460 $.

 

Quel détecteur de gaz choisir en entreprise : fixe ou portatif?

Les détecteurs de monoxyde de carbone résidentiels ne peuvent pas être utilisés pour un usage commercial ou industriel étant donné que :

  • leur réceptivité n’est pas la même,
  • il peut y avoir d’autres types de gaz, en entreprise ou en industrie, qui perturberont leur fonctionnement,
  • certains champs magnétiques ou la présence d’humidité sont susceptibles de les affecter.

Le détecteur de monoxyde de carbone fixe

Ce type de détecteur de gaz est fixé de façon permanente afin de protéger une aire de travail précise. Ainsi, une ventilation adéquate peut être apportée lorsque la concentration de CO est plus élevée que le niveau de sécurité :

  • ventilation mécanique,
  • ventilation naturelle en ouvrant fenêtres et/ou portes.

Le détecteur de monoxyde de carbone portatif

  • est porté par le travailleur,
  • peut être fixé sur un chariot élévateur, bien à la vue.

Il peut ainsi protéger les personnes qui utilisent le chariot élévateur ou qui effectuent des entretiens mécaniques.

Si l’alarme se déclenche, des mesures correctives ou préventives pourront être prises.

 

Conseils pour l’entretien d’un détecteur de gaz

Installer un détecteur de monoxyde de carbone peut vous sauver la vie pourvu qu’il soit en bon état de fonctionnement. Voici, en six (6) points, un programme visant à faire un entretien adéquat de votre détecteur de CO :

  1. vérifiez visuellement votre détecteur régulièrement,
  2. soumettez le détecteur à un gaz dont vous connaissez la concentration afin de vous assurer que votre appareil est exact (étalonnage),
  3. les composants électroniques de votre système de détection doivent être bien ajustés,
  4. les composants défectueux ainsi que les piles faibles doivent être remplacés,
  5. respectez le calendrier de remplacement des composants remis par le fabricant : les capteurs devraient être changés tous les deux ou trois ans,
  6. tenez un registre dans lequel sont inscrites les dates des entretiens et des calibrations de votre détecteur de monoxyde de carbone.

Certaines conditions peuvent faire varier la fréquence des calibrations, étalonnages et entretiens comme des vibrations, des concentrations élevées de CO, la présence de poussières ou de gaz et de grands écarts de température.

Lors de travaux de rénovation au cours desquels du solvant sera utilisé, protégez vos détecteurs de gaz en :

  • débranchant les capteurs,
  • plaçant ces derniers hors d’atteinte des émanations ou en les emballant de manière hermétique,
  • soyez vigilant quant aux sources de CO potentielles pour la période où votre détecteur de gaz est débranché.

 

Quel détecteur de gaz choisir? Comparaison de prix & installation

Vous désirez vous procurer un système de sécurité résidentiel ou commercial comportant aussi des détecteurs d’émanation et de fuite de gaz, mais vous ne savez pas comment évaluer votre situation ou celle de votre entreprise?

Comment déterminer le type de détecteur de gaz dont vous avez besoin?

Quel est le meilleur endroit pour les installer?

Les compagnies de sécurité sont les mieux placés pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à contacter les partenaires réputés de Soumissions Protection par téléphone, par courriel ou simplement en remplissant le formulaire de demande de soumission qui apparaît sur cette page.

Faites-leur part de vos critères à l’endroit indiqué et vous recevrez trois (3) offres de service sans frais et sans engagement de votre part.

Votre sécurité vous appartient! Laissez Soumissions Protection aider.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En cliquant Obtenir mes 3 Soumissions, j’accepte les termes et conditions