Alarmes incendie & détecteurs de fumée: prix & conseils

Sur le territoire québécois, entre les années 2010 et 2012 inclusivement, les statistiques de la sécurité publique révèlent en moyenne une vingtaine d’incendies par jour en ce qui a trait aux bâtiments uniquement; ce qui représente un incendie toutes les 72 minutes environ.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En cliquant Obtenir mes 3 Soumissions, j’accepte les termes et conditions

 

Installation professionnelle de système d’alarme incendie

Prix pour système d'alarme incendiePrincipales causes d’incendie au Québec

Les deux (2) causes les plus fréquentes d’incendies de bâtiment résidentiels au Québec (selon les statistiques de 2012 de la sécurité publique) seraient, dans l’ordre :

Sinistres d’origine humaine (dans 24 % des cas)

Il peut s’agir :

  • d’un barbecue :
    • situé trop près du revêtement en aluminium de la maison,
    • allumé à l’aide d’accélérant,
  • d’un mégot de cigarette mal éteint avec lequel entre en contact du tissu ou du papier,
  • d’une cheminée dont les conduits sont :
    • non ramonés ou
    • ramonés de façon incorrecte,
  • un poêle à bois non conforme ou mal installé,
  • d’un enfant qui « joue » avec le feu,
  • d’un feu de cuisson :
  • dans 20 % des cas des incendies d’origine humaine, le feu se produit dans la cuisine,
  • de chandelles mal éteintes ou trop près de tissus inflammables,
  • de produits inflammables (peinture, solvants, produits ménagers) utilisés trop près ou mis en contact avec une source de chaleur ou une flamme,
  • liquides et matériaux inflammables entreposés à l’intérieur de la demeure comme :
    • du bois de chauffage,
    • des réservoirs de propane et
    • des bidons d’essence.
    • Ces derniers devraient être entreposés à plus de 30 pieds de la demeure,
  • des rideaux ou des vêtements suspendus près d’un radiateur, d’une lampe halogène ou d’une plinthe chauffante par exemple.
  • de décorations de Noël :
    • guirlandes électriques défectueuses ou non conformes,
    • des prises surchargées,
    • etc.

Sinistres d’origine électrique (dans 20 % des cas)

Il peut s’agir de défectuosités mécaniques ou d’une installation défectueuse faisant surchauffer le système électrique comme :

  • des fils électriques trop anciens, secs ou bricolés,
  • d’une demande en électricité trop élevée :
    • multiprises branchées à d’autres multiprises pour fournir en énergie de plus en plus d’appareils.

 

Quels sont les types d’alarmes incendie & autres mécanismes de protection?

En ce qui concerne les systèmes d’alarme incendie ainsi que les équipements complémentaires, les normes utilisées au Canada et au Québec sont nommées CAN/ULC.

Mécanismes de lutte contre l’incendie

On distingue généralement trois (3) types d’équipements de lutte contre les incendies :

  • les extincteurs portatifs
    • la norme NFPA 10 (National Fire Protection Association) est la norme utilisée en Amérique du Nord en ce qui concerne les extincteurs,
  • les gicleurs
    • la norme NFPA 13 traite de l’installation et entretien des systèmes de gicleurs,
    • la norme NFPA 25 définie :
  • les inspections,
    • les différentes épreuves à réaliser et leur périodicité ainsi que
    • la maintenance des systèmes de protection contre les incendies sous eau,
    • les canalisations d’incendie communément appelé cabinet incendie qui sont constitués d’un tuyau incendie muni d’une lance et d’un raccord pompier de 2.5 pouces (65 mm) de diamètre.
  • et les systèmes d’alarme.

 

Le système d’alarme incendie résidentiel

Un système d’alarme incendie résidentiel permet d’informer du déclenchement d’un incendie les résidents d’un immeuble d’habitation de :

  • 8 logements maximum et de
  • 2 étages tout au plus.

Constituants d’un système d’alarme incendie résidentiel

  • poste de contrôle,
  • dispositif de signal sonore,
  • dispositif d’alarme :
    • détecteur de fumée ou de chaleur,
    • détecteur de monoxyde de carbone ou de gaz naturel,
    • indicateur de débit,
    • dispositif de surveillance pour les réseaux de gicleurs à eau.
  • etc.

Dans presque 85 % des cas, les systèmes d’alarme incendie résidentiels sont inclus dans le système de surveillance résidentiel (système de détection des intrusions, système antivol…).

Le système peut toutefois émettre un signal sonore différent, s’il s’agit de la présence d’un incendie.

 

Norme concernant les systèmes d’alarme incendie résidentiel

La norme CAN/ULC-S540 traite des systèmes d’alarme incendie résidentiels et de sécurité des personnes en ce qui a trait à :

  • l’installation,
  • l’inspection,
  • la mise à l’essai,
  • l’entretien.

 

Autres méthodes de lutte contre les incendies : connaissez-vous les prix ?

Les extincteurs

Les types d’extincteurs requis varieront selon les classes de feu, elles-mêmes déterminées par le type de combustible :

Le feu de classe A

Lorsque le combustible est solide :

  • papier,
  • bois,
  • tissus,
  • cartons,
  • ordures et
  • plastiques

L’agent extincteur est de l’eau.

Le feu de classe B

Lorsque le combustible est du liquide inflammable :

  • essence,
  • diesel,
  • huiles,
  • solvants et
  • propane

Les agents extincteurs sont de la poudre dite BC ou ABC.

Le feu de classe C

Il s’agit d’un feu d’origine électrique. Lorsque le combustible est du matériel électrique sous tension :

  • ordinateurs,
  • panneaux électriques,
  • cafetières,
  • téléviseurs,
  • etc.

Les agents extincteurs sont :

  • la poudre polyvalente ABC,
  • poudre chimique BC ou
  • dioxyde de carbone aussi appelé anhydride carbonique dont la formule chimique est CO2.

Des extincteurs de classe ABC de différentes capacités sont offerts sur le marché.

En magasinant votre extincteur vous remarquerez que les prix varient grandement, pour une même capacité d’extincteur ; principalement pour ceux de 2½ lb et de 5 lb. Voici la raison :

Les commerces à grandes surfaces offrent principalement des extincteurs dont la tête est en plastique. Ils ne possèdent souvent pas de manomètre non plus pour savoir s’il y a suffisamment de pression à l’intérieur pour être efficace.

Ce type d’extincteur sont donc à usage unique et ne peuvent pas être rechargés lors de leur entretien périodique (il faut faire remplacer la poudre aux 6 ans, car elle s’est compactée). Pour environ 10 $ de plus, il vous est possible d’acquérir un extincteur rechargeable.

Voici les prix approximatifs des extincteurs selon leur capacité.

Capacité Prix unitaire

usage unique

Prix unitaire

rechargeable

2½ lb 20.00 $ à 25.00 $ 35.00 $
5 lb 35.00 $ à 40.00 $ 50.00 $
10 lb 70.00 $
20 lb 140.00 $

Le feu de classe D

Il s’agit d’un feu de métaux combustibles (surtout dans l’industrie) :

  • aluminium,
  • magnésium,
  • titane et
  • zinc

L’agent extincteur est une poudre chimique particulière.

Le feu de classe K

Il s’agit d’un feu d’huile de cuisson utilisée avec des appareils commerciaux de cuisine (restauration) :

  • huiles végétales,
  • animales et
  • graisses

L’agent extincteur est du liquide spécial.

 

Les gicleurs

Gicleurs sous eau

En raison de sa simplicité, c’est le système le plus utilisé mondialement. Seules les têtes de gicleur touchées par l’élévation de la température due à la combustion transportent l’eau nécessaire pour éteindre le début d’incendie. Ainsi, les dommages créés par l’eau sont minimes.

Gicleurs sous air

Ce type de gicleur est utilisé principalement là où il y a un risque que l’eau gèle dans les canalisations comme :

  • les entrepôts réfrigérés,
  • les stationnements souterrains,
  • les bâtiments qui ne sont pas chauffés,
  • etc.

Les canalisations sont remplies d’air sous pression. Lorsqu’une tête de gicleur est activée par la chaleur de l’incendie, la chute de pression permet à l’eau d’entrer dans le réseau de canalisation pour éteindre l’incendie. Jusqu’à ce que le gicleur soit activé, l’eau est absente des tuyaux.

Quand une tête de gicleur est activée par la chaleur de l’incendie, le cheminement de l’eau jusqu’au gicleur le plus loin se fait en moins de 60 secondes.

Systèmes déluge

Le système déluge est recommandé lorsque le risque de propagation d’un incendie est élevé comme dans un centre commercial

Toutes les têtes de gicleurs sont activées en même temps, créant un rideau d’eau sur la zone en danger.

Systèmes pré-action sous air

Utilisés lorsqu’il y a de très grandes surfaces à protéger

Systèmes à mousse

Il s’agit d’un système pour les applications particulières comme dans :

  • les hangars d’aéroport,
  • les entrepôts de liquides inflammables,
  • etc.

 

Quel est le prix d’un système de gicleur ? 

Le prix d’un système de gicleur est très variable. Il sera établi en fonction d’une grande quantité de facteurs différents comme :

  • l’affectation du bâtiment (niveau de risque),
  • les caractéristiques architecturales du bâtiment,
  • le nombre d’étage,
  • le type de gicleur (pendant, debout, encastré, semi encastré…),
  • etc.

Par exemple, dans un bâtiment où les risques sont faibles, les gicleurs installés couvriront une superficie de 225pi2 (15pi2 x 15 pi2) s’ils sont enclenchés par un incendie.

Dans un centre commercial, cependant, un gicleur couvrira 130pi2.

Le prix de base d’un système de gicleur dont la ligne de conduite d’eau est apparente, dans une construction neuve, pourrait osciller autour de :

  • 150 $ par tête de gicleur droite (debout), installation incluse,
  • 250 $ par tête de gicleur pendante, installation incluse.

 

Bonnes habitudes pour prévenir les incendies dans votre maison

Panneau de contrôle pour système d'alarme incendieSi vous maintenez votre résidence en bon état et que vous savez quelles sont les règles de sécurité à suivre, vous pourrez empêcher que vos êtres chers n’aient à connaitre cette terrible expérience que représente un incendie. Adoptez des comportements sécuritaires.

 

Installation de détecteurs de fumée

Votre résidence doit comporter au moins un détecteur de fumée par étage, incluant le sous-sol. Veillez aussi à ce qu’il y en ait à proximité des escaliers.

Certaines villes au Québec exigent, pour les nouvelles constructions, un détecteur par chambre à coucher. Ils doivent tous être reliés entre eux.

Ne retirez pas la pile du détecteur de fumée qui se déclenche inutilement.

Il n’est peut-être tout simplement pas installé au bon endroit. Déplacez-le légèrement ou installez un détecteur de fumée photoélectrique qui est moins sensible aux vapeurs dues à l’humidité ou à la fumée de cuisson.

Changez les piles de votre avertisseur de fumée à pile (détecteur à ionisation) chaque année (à la date à laquelle l’heure est avancée par exemple) ou vérifiez vos autres types de détecteurs de fumée pour vous assurer qu’ils sont en bon état de marche.

Pour ce faire, vous devez appuyer sur le bouton d’essai. Un signal sonore devrait se faire entendre.

Pour vérifier si l’avertisseur est toujours apte à déceler la fumée, il suffit d’éteindre une bougie près du détecteur.

Par contre, si vous êtes relié à une centrale de surveillance, n’oubliez pas de les contacter avant pour les avertir que vous allez procéder à un essai.

Après avoir rétabli le système en appuyant sur le bouton de remise en service (reset), contactez-les à nouveau pour savoir si le signal a été transmis.

 

Installation d’un extincteur de classe ABC dans la cuisine

Installer un extincteur portatif dans un endroit facilement accessible de votre cuisine. Assurez-vous qu’il est fonctionnel et que vous savez comment vous en servir.

 

Préparation d’un plan d’évacuation SOS=Salut on Sort!

Établissez un trajet à suivre dans l’éventualité où vous deviez évacuer les lieux rapidement en cas d’incendie et pratiquez régulièrement avec les résidents de votre demeure. Avec les jeunes enfants, faites-en un jeu.

Établissez un point de ralliement à l’extérieur de la demeure. Exemple : un voisin en qui vous avez confiance, un abri d’autobus…

 

Toutes les sorties doivent être accessibles

Votre sortie principale ne sera peut-être pas accessible. Le code du bâtiment exige qu’il y ait plus d’une sortie lors de la construction d’une résidence. Repérez votre sortie secondaire et gardez-la accessible :

  • déneigez la porte-patio et dégager un chemin sur le patio vous permettant de vous éloigner de la maison,
  • si votre logement est au sous-sol et que seule une fenêtre peut servir de sortie de secours, veillez à ce qu’elle demeure dégagée à l’extérieur et accessible à l’intérieur. Vous pouvez même garder à proximité un escabeau ou un meuble bas et solide sur lesquels vous pourriez monter pour atteindre la fenêtre,
  • si votre logis est situé en hauteur, pourquoi ne pas garder sous votre lit une échelle de corde vous permettant de sortir par la fenêtre et d’atteindre un endroit sûr en cas d’incendie?

 

Le jeu n’en vaut pas la chandelle

Il ne vaut pas la peine de prendre le risque de fixer vos chandelles longues dans des chandeliers qui sont altérés ou mal adaptés.

Ne sortez pas de la pièce si des chandelles y sont allumées.

Gardez-les hors de portée des enfants et des animaux (surtout si votre chat monte sur la table ou le comptoir où vous faites brûler vos chandelles)

Assurez-vous qu’elles sont bel et bien éteintes.

Ne pas ranger vos allumettes sur le manteau de la cheminée

Il vaut mieux ranger les allumettes et les briquets loin de toute source de chaleur ainsi que des enfants. Les chats aiment les endroits surélevés et chauds. Le vôtre pourrait faire tomber le paquet d’allumettes près du feu par inadvertance.

 

Méfiez-vous de la broussaille près de votre maison

Si les terrains adjacents au vôtre sont en friche ou mal entretenus, assurez-vous d’avoir un pare-étincelle en bon état sur votre foyer extérieur. Sinon, il risque d’y avoir plus que les guimauves qui soient brûlées!

 

Comment choisir votre détecteur de fumée?

Votre détecteur de fumée doit être fonctionnel en tout temps, car :

  • la plupart des cas de mortalité, lors d’incendies, se produisent la nuit pendant que tout le monde dort,
  • la fumée toxique produite par la combustion de tous les objets en matières synthétiques de nos logis modernes ne prend que trois (3) minutes pour remplir toute la demeure,
  • presque tous les décès lors d’incendies sont dus à cette fumée toxique plutôt que par le feu lui-même,
  • l’unique façon d’être averti avant qu’il ne soit trop tard est un détecteur de fumée fonctionnel.

 

Un détecteur de fumée qui répond aux normes canadiennes

Pour vous assurer que votre avertisseur de fumée a été conçu selon les normes et vérifié comme il se doit, recherchez le logo « ULC » du Laboratoire des assureurs du Canada ou celui de l’Association canadienne de normalisation (CSA) sur ce dernier.

La durée de vie utile d’un détecteur de fumée est de 8 à 10 ans, peu importe

  • le type d’avertisseur,
  • les options offertes,
  • leur mode d’alimentation.

 

Le détecteur de fumée à ionisation (pile)

Il s’agit de l’avertisseur de fumée le plus usuel. Il doit être installé dans le corridor, à proximité des chambres à coucher. Il est aussi recommandé d’en installer dans les chambres où des personnes dorment la porte fermée.

Le prix des détecteurs de fumée ioniques alimentés par des piles 9V : entre 8 $ et 12 $.

Le prix des détecteurs de fumée ioniques alimentés par des piles au lithium scellée dont la durée de vie est de 10 ans : entre 25 $ et 35 $.

 

Le détecteur de fumée à cellule photoélectrique

Ceux-ci détectent, quant à eux, les feux qui couvent longtemps et lentement comme les feux de cuisson.

C’est ce type d’avertisseur de fumée qui doit être installé non loin

  • de la salle de bain,
  • de la cuisine et des
  • appareils de chauffage.

En effet, il est moins sensible aux vapeurs de cuisson ou d’humidité. Il cause donc moins d’alarmes inutiles.

Le prix des détecteurs de fumée photoélectriques alimentés par des piles 9V : entre 8 $ et 12 $.

Le prix des détecteurs de fumée photoélectriques alimentés par des piles au lithium scellée dont la durée de vie est de 10 ans : entre 25 $ et 35 $.

 

Les détecteurs de fumée alimentés par des piles 9V

Les modèles de détecteurs de fumée alimentés par des piles 9V étaient les plus courants il y a quelques années. Ces dernières doivent être remplacées aux 6 mois, soit à chaque changement d’heure. La durée de vie de ce type de détecteur est de 10 ans. Coût de remplacement du détecteur de fumée 9V: entre 8 $ et 12 $ (sans compter les piles changées 2 fois par années pendant 10 ans)

 

Le détecteur comportant une pile au lithium longue durée

La pile est cloisonnée dans une alvéole scellée. De plus, elle a une durée de vie utile de dix ans.

 

Le détecteur de chaleur (détecteur thermique)

À l’instar du détecteur de fumée, le détecteur de chaleur a pour but d’empêcher qu’un incendie se déclenche. Le détecteur thermique est surtout utilisé dans un environnement poussiéreux ou humide dans lequel un avertisseur de fumée standard ne fonctionnerait pas de façon optimum. Le détecteur de chaleur repèrera la chaleur que dégage la combustion et/ou une augmentation de chaleur.

 

Détecteurs de fumée et besoins spéciaux

Si un résident de la demeure est malentendant ou sourd, il existe des avertisseurs de fumée qui ajoutent une lumière stroboscopique au son.

 

Détecteur de fumée et maison nouvellement construite

Si votre maison est neuve, il est obligatoire que l’avertisseur de fumée soit raccordé au système électrique. Idéalement, il devrait contenir une pile d’urgence dans l’éventualité d’une panne de courant.

Plus récemment, les concepteurs ont mis sur le marché les « combos ». Ces détecteurs de fumée signalent aussi la présence de monoxyde de carbone.

Une alarme vocale est intégrée, indiquant le type de danger auquel vous êtes exposé.

Le prix des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone oscille entre 50 $ et 60 $.

 

Votre système d’alarme devrait-il être relié à une centrale de surveillance?

Prix pour système de protection contre les incendiesIl est entendu que si votre système d’alarme contre les incendies est relié à une centrale de surveillance, le temps de réponse des pompiers et autres secours peut être écourté de plusieurs précieuses minutes, et ce, hiver comme été.

En effet, les professionnels de la centrale de surveillance contacteront les secours plus rapidement que si, étant vous-même absent de la maison, des voisins qui entendent votre détecteur de fumée, attendent de voir s’il y a réellement de la fumée qui s’échappe de votre maison afin de ne pas alerter les autorités en vain. Et il arrive souvent qu’en hiver, avec les fenêtres fermées, les voisins en question n’entendent pas votre avertisseur de fumée.

Pour avoir accès aux services d’une centrale de surveillance, vous devez signer une entente. Votre contrat de service sera valide pour une période de 36 à 60 mois après lesquels, votre système d’alarme vous appartiendra.

Les mensualités des contrats de service sont très variables, selon l’entreprise avec laquelle vous vous êtes liée et les services engagés.

Par exemple :

pour 15 $ / mois (service de base) : les services d’urgences concernés sont prévenus en cas d’incendie ou d’intrusion.

25 $ / mois

  • télésurveillance feu/vol/vandalisme,
  • les services d’urgences concernés sont prévenus en cas d’incendie ou d’intrusion,
  • assurance en cas de bris du système,
  • programme d’entretien prolongé.

30-35 $ / mois

  • services précédents,
  • une télésurveillance particulière (capteur de température, par exemple),
  • communication interactive main-libre avec un agent,
  • possibilité de recevoir vos signaux sur Internet.

40 $ / mois

  • services précédents,
  • communication avec la centrale par signaux cellulaires :
    • transmission provenant des capteurs,
    • communication interactive.

50 $ / mois

  • services précédents,
  • contrôle de l’ambiance ou de la sécurité de votre maison par domotique.

Plusieurs facteurs peuvent influencer votre choix pour une centrale de surveillance reliée à votre système de surveillance contre les incendies :

Le type de bâtiment

Plus le bâtiment est ancien, plus les matériaux dont il a été construit sont secs et sont susceptibles de brûler rapidement. Il est même possible qu’il ait été isolé au bran de scie, un matériau très inflammable. Avec ce type de bâtiment, chaque seconde compte pour limiter les dégâts.

Le nombre d’étages

Si vous demeurez en hauteur, vous entendez moins la circulation routière, mais vous êtes plus à risque en cas d’incendie. Vers où se diriger? Aurez-vous le temps d’évacuer? Vous aimeriez que les secours arrivent rapidement pour vous aider. Même si l’édifice est équipé de détecteurs de fumée, il est recommandé d’en avoir aussi dans votre logement, par mesure de prévention.

La superficie

Plus la superficie à parcourir est grande avant de pouvoir rejoindre une sortie d’urgence, plus le nombre de détecteurs de fumée devrait être élevé.

Si chaque étage a une superficie de plus de 35 pieds (10 mètres), il est recommandé d’installer deux (2) avertisseurs de fumée par étage. Bref, il devrait y en avoir un (1) à proximité de chaque extrémité.

Le nombre de résidents

Si vous êtes propriétaire d’un immeuble à revenu ou si vous habitez un condo, un duplex, un triplex… ou un immeuble multilogement, le nombre de résidents touchés en cas d’incendie sera plus élevé que si vous habitez un bungalow.

Un détecteur de fumée relié à une centrale de surveillance est donc susceptible de sauver plusieurs vies.

 

Comment trouver un bon installateur de système d’alarme incendie?

En résumé, vous voulez être prévenus dès qu’un incendie menace vos biens et vos êtres chers.

Installer un système d’alarme incendie ne consiste pas seulement à vous procurer le détecteur de fumée en promotion à la quincaillerie de votre quartier. Vous devez savoir :

  • combien de détecteurs de fumée seraient nécessaires pour assurer la sécurité des lieux,
  • où installer ces avertisseurs de fumée,
  • quels sont les détecteurs qui sont les mieux adaptés à chacun des endroits où il est recommandé d’en installer,
  • quels sont les autres systèmes de protection contre les incendies qui pourraient vous aider :
    • extincteurs : quel type d’extincteur installer selon les endroits qu’ils doivent desservir?
    • gicleurs…

Vous êtes encore indécis quant à faire relier votre système de sécurité contre les incendies à une centrale de surveillance et vous voudriez en discuter avec des personnes d’expérience qui connaissent les avantages et les inconvénients de chacune des alternatives.

Vous désirez simplement :

  • une évaluation de votre situation?
  • connaitre les frais que vos choix représenteraient?
  • vous faire indiquer la marche à suivre selon la décision que vous avez prise?

Toutes vos questions peuvent trouver réponse en un seul clic.

Vous n’avez qu’à remplir le formulaire de demande de soumission qui apparaît sur cette page. À la suite de cette seule demande, trois (3) professionnels en système de sécurité prendront contact avec vous pour une évaluation personnalisée, sans frais et sans engagement. Vous obtiendrez simplement toutes les informations dont vous avez besoin pour assurer votre sécurité et celle des vôtres. Nos partenaires fiables et réputés couvrent tout le Québec.

Le feu n’est pas une option!

 

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En cliquant Obtenir mes 3 Soumissions, j’accepte les termes et conditions