Marche hivernale et sécurité des aînés : conseils pratiques en matière de protection

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Nous n’avons pas l’intention de vous décourager de faire une bonne marche au sein d’un panorama enchanteur, loin de là. La marche hivernale reste un de ces moments de sérénité qui nous ragaillardit durant le long hiver québécois nous confinant habituellement à nos chaumières. De plus, la marche est un excellent moyen de faire de l’exercice.

Il ne faut pas par contre omettre les inconvénients de la saison froide : surfaces glacées, les difficultés de se déplacer dans une neige profonde, la pluie verglaçante et la sloche qui durcit et qui empêche d’avancer. Pour un piéton non averti, la promenade peut être une activité risquée. Nous connaissons tous au moins une personne qui garde des séquelles d’une vilaine chute. Parfois, une mauvaise chute sur la glace va provoquer des problèmes de santé à long terme : une blessure invalidante, un trauma crânien qui fait perdre son autonomie, ou même des douleurs chroniques à une hanche ou toute autre région affectée.

Quelques astuces pour éviter de se blesser pendant une marche l’hiver

 

Évitons ces ennuis en prenant quelques précautions simples. La marche hivernale doit rester un moment de plaisir et non un sport dangereux. Menons une vie saine et active en prévoyant les risques.

Quelles précautions doivent prendre les personnes âgées durant leurs marches l’hiver ?

Nous listerons ici des mesures de sécurité à prendre au sérieux quand vous ferez votre prochaine marche. L’hiver va nous paraître beaucoup moins menaçant. Quelques règles d’usage vous garderont de tout mal : acheter des bottes appropriées, répandre du sel aux endroits glissants, etc.

 

Quoi faire quand une personne âgée se rend compte qu’elle est sur une surface glacée ?

Une large plaque de glace va nous terrifier selon le contexte. Qui d’entre nous portons toujours des crampons ? Il arrive parfois de vous retrouver devant une surface glacée et de n’avoir aucun autre choix que de la traversée. Quoi faire ? Typiquement, les personnes tentent de ne pas bouger. Il faut pourtant faire le contraire. Les mouvements de votre corps vont vous stabiliser dans certains cas. Comment ? Voici comment faire :

  • Commencez par ralentir vos gestes et prévoir le prochain. Tentez de rester souple et détendu.
  • Puis, séparez vos pieds d’une distance d’un pied (1/3 d’un mètre) pour assurer une bonne stabilité.
  • Fléchissez les genoux légèrement et abaissez votre centre de gravité. Vous gagnerez davantage de solidité.
  • Faites un petit pas en apposant toute la surface de votre pied sur la surface glacée.
  • Tranquillement, permutez votre poids d’une jambe à l’autre.
  • Récupérez votre autre pied et déposez-le tout près de vous en laissant toujours ce pied de distance entre vos jambes.
  • Maintenez votre équilibre en restant bas.
  • Poursuivez en utilisant cette méthode.

Ce n’est pas l’unique technique utilisée par tout le monde, mais celle-ci devrait suffire pour vous porter assistance en mauvaise situation durant vos promenades.

 

Conseils pour bien choisir votre paire de bottes pour la marche l’hiver

En recherchant une paire de bottes idéale cet hiver, bien que la chaleur et la stabilité soient cruciales, vérifiez aussi ces critères :

  • La légèreté.
  • Des semelles épaisses et collantes (antidérapantes).
  • Des talons courts et épatés.
  • Elles devraient être très bien isolées et bien sûr imperméables.

Une semelle à crampons à glisser sous vos bottes va simplifier votre déplacement sur la glace, mais ce n’est pas parfait. Ces mêmes crampons vont rendre vos allées et venues sur des planchers durs (marbre, céramique, etc.) très dangereuses. Si vous faites l’achat de semelles à crampons (amovibles), n’oubliez pas de tester si elles se fixent (et s’enlèvent) facilement de vos bottes. Ne prenez pas de risque et asseyez-vous pour accomplir cet exercice.

 

Comment s’habiller convenablement pour une marche avec nos hivers canadiens

Vêtez-vous avec les vêtements adaptés pour la température extérieure :

  • Un foulard épais pour protéger la gorge et les oreilles.
  • Quelques épaisseurs de chemises et de pantalons, ainsi que des bas de laine.
  • Un bonnet ou une tuque chaude qui s’enfonce bien.
  • Des gants isolés ou des mitaines denses pouvant préserver des engelures.

 

Quels accessoires vous protégeront contre une chute pendant votre marche l’hiver ?

Pour prévenir les fractures de la hanche suite à une chute, pensez  à vous munir de ces accessoires :

  • Sous-vêtements coussinés avec rembourrage au niveau des hanches.
  • Une ceinture avec protection des hanches

 

Vérifiez bien votre entourage tandis que vous marchez l’hiver

Voici quelques bonnes habitudes à prendre quand vous marchez à l’extérieur l’hiver :

  • En présence d’une surface glacée trop risquée, demandez à un passant son aide.
  • Si vous portez des couleurs vives ou avec des bandes réfléchissantes, les conducteurs vous apercevront de loin.

 

Une canne vous aidera à garder votre ballant sur la glace l’hiver

Quelques conseils à suivre si vous vous servez d’une canne l’hiver :

  • Au moment de l’achat, choisissez une canne à votre taille. Si elle est trop longue, faites-la ajuster.
  • Maintenez-la fermement pour garder votre équilibre durant votre promenade.
  • Ajoutez un pic à glace au bout de votre canne quand il y a de la glace dehors. N’oubliez pas de le retirer quand vous revenez de votre balade. Ces pics se trouvent dans toutes les pharmacies.

 

Avez-vous besoin d’un meilleur support pour la marche l’hiver : le déambulateur

Une canne ne suffit pas pour tout le monde. Si vous désirez plus de stabilité, optez pour une marchette (un déambulateur). Vérifiez auprès de votre docteur et des services gouvernementaux si son achat sera remboursé par le gouvernement.

 

Précautions pour les endroits glacés : la marche hivernale sécuritaire

La prévention n’a pas de prix. Testez ces mesures de sécurité quand les surfaces sont trop glissantes :

  • Transportez un sac de gravier ou de litière pour chats (non agglutinante) pour répandre sur le sol glacé.
  • Déblayez la neige et la glace de votre entrée et tout autre endroit sur votre propriété (si vous êtes locataire, signalez les surfaces dangereuses à votre propriétaire ou votre concierge).
  • S’il y a un site à risque dans votre secteur, appelez la municipalité pour leur en faire part.
  • Des organismes de soutien à domicile existent pour enlever la neige, vous transporter ou encore vous livrer votre épicerie. Renseignez-vous.

Recevez gratuitement 3 soumissions pour l’achat ou l’entretien de votre système de sécurité

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

 

Le comparateur de Soumissions Protection est là pour vous faire économiser

Le site de « Soumissions Protection » se veut une source informative de mesures de sécurité ainsi qu’un tremplin vers votre quiétude d’esprit. En remplissant le formulaire sur cette page (qui ne prendra que deux minutes de votre temps), vous informez nos partenaires (des experts en protection provenant de partout dans la province) de vos besoins en sécurité domiciliaire.

Après analyse de vos exigences, ils vous enverront des propositions toute aussi bonnes les unes que les autres. Notre équipe sélectionnera les 3 meilleures soumissions pour vous les acheminer.

Ce service est gratuit et sans engagement !

No Replies to "Marche hivernale et sécurité des aînés : conseils pratiques en matière de protection"